Chapitre précédent
Retour à la table des matières
Chapitre suivant

Chapitre 3: La signalisation routière.(démo permis théorique en ligne)

 

Vous voulez en savoir plus? inscrivez-vous et commencez votre étude dès maintenant grâce au permis théorique en ligne !

S'inscrire maintenant !


 
La signalisation routière est divisée en trois catégories:

- Les marques routières.
- Les signaux routiers.
- Les signaux lumineux de circulation.

1) Les marques routières.

A) Les Lignes blanches ou orange indiquant les bandes de circulation.

a) La ligne blanche continue:

- il est interdit de la franchir;
- il est interdit de circuler à gauche d’une ligne blanche continue, lorsqu'elle sépare les deux sens de circulation
- il est interdit de stationner sur la chaussée.

b) La ligne blanche discontinue:

- Il est interdit à tout conducteur de la franchir, sauf pour dépasser, pour tourner à gauche, pour effectuer un demi-tour ou pour changer de bande
- Lorsque les traits de la ligne discontinue sont plus courts et plus rapprochés, ils annoncent l'approche d'une ligne continue. Lorsqu'une ligne continue et une ligne discontinue sont juxtaposées, le conducteur ne doit tenir compte que de la ligne qui se trouve de son côté.

c) Double lignes blanches juxtaposées:

-Le long d’une ligne continue et une ligne discontinue juxtaposées, ne tenez compte que de la ligne la plus proche de vous.
- Les conducteurs qui ont franchi ces lignes pour effectuer un dépassement, peuvent cependant les franchir à nouveau pour reprendre leur place normale sur la chaussée.

Des lignes continues ou discontinues de couleur orange tracées pour canaliser la circulation à l'occasion de travaux, rendent sans effet les lignes blanches. Ces lignes provisoires ont la même signification que les lignes blanche. Des marques provisoires peuvent être formées par des clous de couleur orange.
B) Les lignes de couleur blanche ou orange sur le bord de la chaussée.

Une ligne blanche continue sur le bord réel de la chaussée, sur la bordure du trottoir ou de l'accotement en saillie n'interdit rien. Elle ne sert qu'à rendre le bord plus apparent.

Une ligne jaune discontinue sur le bord réel de la chaussée, sur la bordure du trottoir ou de l'accotement en saillie indique qu'il est interdit de stationner sur la chaussée le long de cette ligne.
Une large ligne blanche continue peut être tracée sur la chaussée pour marquer le bord fictif de celle-ci. La partie de la voie publique située au-delà de cette ligne est réservée à l'arrêt et au stationnement, sauf sur les autoroutes et les routes pour automobiles.
Dans une zone de stationnement, des marques de couleur blanche peuvent délimiter les emplacements que doivent occuper les véhicules.
C) Les marques transversales.
Une ligne d'arrêt constituée par une ligne blanche continue, tracée perpendiculairement au bord de la chaussée, indique l'endroit où les conducteurs doivent marquer l'arrêt imposé par le signale B5 (stop) ou un signal lumineux de circulation et où ils doivent céder le passage.
Une ligne transversale constituée par des triangles blancs, tracée perpendiculairement au bord de la chaussée, indique l'endroit où les conducteurs doivent, s'il y'a lieu, marquer l'arrêt pour céder le passage en vertu du signal B1 (triangle sur pointe).
D) La piste cyclable.

La piste cyclable est la partie de la voie publique délimitée par deux lignes blanches parallèles et discontinues, qui n'est pas assez large pour la circulation automobile.
Les voitures ne peuvent ni rouler, ni s'arrêter, ni stationner sur une piste cyclable.

E) La zone avancée pour cyclistes et conducteurs de cyclomoteurs.

Une zone avancée pour cyclistes et conducteurs de cyclomoteurs à deux roues indique l'endroit où ces conducteurs se placeront durant la phase rouge des signaux lumineux. Durant cette phase rouge, les autres conducteurs doivent s'immobiliser devant la première ligne d'arrêt.

F) Les passages.

Les passages pour piétons sont délimités par des bandes blanches parallèles à l'axe de la chaussée. Il est interdit d'y stationner, de s'y arrêter ou de s'y immobiliser.

Les passages que les conducteurs de bicyclettes et de cyclomoteurs à deux roues doivent emprunter pour traverser la chaussée, sont délimités par deux lignes discontinues, constituées de carrés ou de parallélogrammes blancs. Il est interdit d'y stationner, de s'y arrêter ou de s'y immobiliser.
G) La bande BUS.

Une large ligne blanche discontinue délimite la bande BUS sur la chaussée.

H) Le site spécial franchissable.

Délimité par des damiers de carrés blancs, il est réservé aux trams et aux bus, ou l’espace qui relie les sites propres et les sites franchissables entre eux.
L’arrêt et le stationnement y sont interdits. Ce site peut également être délimité par une ou des lignes blanches continues et annoncé par le signal F18. Interdiction d’y circuler, sauf aux carrefours, pour le traverser, pour entrer ou sortir d’une propriété riveraine ou pour contourner un obstacle en chaussée. Lorsque les cyclistes peuvent y circuler, le signal F18 est complété par le symbole de la bicyclette qui peut être également inscrit sur le site spécial franchissable.

I) Les bandes de sélection.

Des flèches de sélection blanche marquent la bande de circulation que les conducteurs doivent emprunter pour s'engager dans la direction indiquée par les flèches. Au carrefour, les conducteurs doivent suivre une des directions indiquées sur la bande de circulation sur laquelle ils se trouvent.

Fin de la démo du permis théorique en ligne

Vous-voulez en savoir plus? Rien de plus simple, inscrivez-vous et commencez votre étude dès maintenant sur le permis théorique en ligne!

S'inscrire maintenant !

Print Friendly, PDF & Email
error: Alerte: Contenu protégé !!