S’assurer avec un permis provisoire

Vous avez réussi votre examen théorique et vous êtes titulaire de votre permis de conduire provisoire ? Vous avez obtenu le feu vert pour commencer à rouler ? Une question se pose avant de vous élancer sur les routes au volant de votre voiture : devez-vous souscrire une assurance RC auto obligatoire (responsabilité civile) ?
Pour rappel, l’assurance auto RC couvre les dommages corporels et matériels causés aux autres suite à un accident (y compris vos passagers). Lorsque vous contractez une assurance RC auto obligatoire, votre compagnie vous délivre un certificat d’assurance (anciennement « carte verte ») sous forme d’un document imprimé blanc ou sous format électronique. Vous devez toujours être en possession de ce document lorsque vous prenez le volant, sous peine d’amende et d’une éventuelle saisie de votre véhicule. Ce document vous permettra de remplir un constat en cas d’accident et vous sera demandé lors du contrôle technique
Deux cas de figure se présentent à vous selon la filière d’apprentissage de la conduite que vous avez choisie :

1. Vous avez opté pour une formule d’apprentissage de la conduite avec accompagnateur : vous n’avez pas besoin de conclure un contrat d’assurance à votre nom étant donné que vous n’avez pas le droit de rouler sans votre guide
2. Vous avez opté pour une formule d’apprentissage sans accompagnateur :

a. Vous conduisez la voiture de vos parents :

Vous pourrez être désignés comme second conducteur sur leur contrat d’assurance. Dès que votre nom aura été mentionné à la compagnie d’assurance, et que la modification aura été actée, vous pourrez conduire le véhicule au même titre que vos parents, en bénéficiant des garanties stipulées dans le contrat.
La prime d’assurance de vos parents sera revue à la hausse, mais cette option vous permettra d’acquérir de l’expérience, et donc de faire baisser le montant de la prime du contrat assurance auto RC que vous devrez souscrire après avoir fait l’acquisition de votre véhicule personnel.

b. Vous conduisez votre propre voiture :

Vous pouvez décider de faire l’acquisition de votre véhicule personnel pour vous entraîner à la conduite avant de présenter votre examen pratique. Il est alors légalement obligatoire de souscrire une assurance auto RC, éventuellement complétée par plusieurs autres polices qui vous assurerons une couverture optimale :

  • Assurance omnium pour votre véhicule ;
  • Assurance conducteur pour votre personne ;
  • Assurance juridique pour les frais de justice en cas de litige.
  • Attention, de nombreuses compagnies refusent d’assurer les jeunes conducteurs sans expérience de conduite ou leur appliquent des tarifs très onéreux. Si vous choisissez néanmoins d’effectuer votre stage de conduite au volant de votre propre véhicule, nous vous recommandons donc fortement d’opter pour une voiture d’occasion de faible puissance, ce qui fera diminuer le montant des primes de l’assurance RC obligatoire. De même, adressez-vous à une compagnie d’assurance qui propose des produits spécialement destinés aux conducteurs débutants avec des services complémentaires : stages de conduite offerts, bonus ou remboursements de prime si vous ne faites pas d’accidents, avantages si vos parents ou vos cohabitants conduisent un véhicule assuré auprès de la même compagnie, etc. Dans tous les cas, vous devrez étudier attentivement ces offres pour votre assurance et prendre le volant en toute quiétude jusqu’au passage de votre examen pratique du permis de conduire.

    Nos conseils pour augmenter vos chances d’être acceptés par un assureur et pour minimiser le tarif de votre assurance auto RC :

  • Débutez en tant que conducteur occasionnel de la voiture de vos parents ;
  • Si vous voulez conduire avec votre propre véhicule, privilégiez l’achat d’une voiture d’occasion de faible puissance (max. 65 kW) ;
  • Essayer d’obtenir une offre auprès de la compagnie d’assurance de vos parents ou de vos cohabitants ;
  • Regroupez toutes vos assurances chez une seule compagnie ;
  • Ne souscrivez pas d’assurance omnium pour débuter et limitez-vous à l’assurance RC auto obligatoire ;
  • Si vous optez pour une assurance omnium, demandez à la compagnie d’en augmenter la franchise (vous payerez plus en cas d’accident mais votre prime devrait baisser en conséquence) ;
  • Suivez un cours de conduite défensive. Augmentez la franchise en cas d’accident, mais vous serez sûr d’avoir une prime annuelle moins élevée ;
  • Si vous avez essuyé le refus par écrit d’au moins trois assureurs ou que les primes qui vous sont proposées sont trop élevées, adressez-vous directement au Bureau de tarification : http://www.bt-tb.be/auto/index.html