echec permis théorique

Explosion des échecs suite à la réforme du permis de conduire

Depuis la réforme du permis de conduire qui est actuellement appliquée en Wallonie et en Flandre, les candidats qui répondent faux à 2 questions portant sur des "fautes graves" sont considérés comme en échec. Il leur faut donc alors repasser l'examen. Depuis l'instauration de cette réforme du permis théorique, le taux de réussite est particulièrement faible. Il n'est par exemple que de 13,8% à Lobbes.

Depuis janvier, seul un candidat sur 5 réussit le permis de conduire du premier coup. On compte alors 20% de réussite alors que pour comparaison à la même période en 2017, ce taux grimpait à 34%. En cause, le changement dans les règles.

Il y a de grosses disparités selon les régions. A Lobbes, 13,8% de réussite seulement tandis que à Louvain-la-Neuve, 30,1% des candidats réussissent.

Encore à Lobbes, le centre d'examen AIBV passe de 30 à 13,8% de réussite. A Mons, le taux d'obtention est lui aussi très faible; au moins 80% des candidats reviennent s'inscrire après avoir échoué à l'examen.

Source:RTL

Alors entrainez-vous bien grâce à l'examen théorique en ligne

error: Alerte: Contenu protégé !!

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.